Changements structurels à la fédération mondiale de Taekwondo

Le 26 juin dernier, la Word Taekwondo (Federation Mondiale de Taekwondo) a annoncé qu’elle procéderait à des changements majeurs au niveau de sa structure et de l’organisation de son personnel. Des changements qui visent principalement à renforcer l’efficacité de l’organisation et son degré d’efficience dans l’atteinte de ses objectifs.

Les changements organisationnels

Le principal changement consiste en la subdivision des activités sous trois départements : Sport & Gestion des Évènements ; Développement & Relations avec les Membres ; et enfin Administration & Finances. De nouvelles normes et réglementations seront également mises en application au moment de la restructuration pour garantir une meilleure transparence dans le fonctionnement de l’organisation.

Un nouveau bureau de planning stratégique est également prévu. Il aura pour mission de vérifier et de valider la feuille de route des objectifs de la fédération et de ses départements. Il s’agira en somme, d’un organisme de supervision qui sera chargé de garantir la bonne réalisation des objectifs et la cohésion des efforts dans les divers départements de la fédération.

Le poste de président de la fédération sera maintenu. Il continuera d’avoir les mêmes tâches et responsabilités. Toujours est-il, qu’il aura désormais la charge de la coordination de la communication au sein de la fédératoin.

Les nominations à la World Taekwondo

Au nombre des personnes nommées dans les nouveaux départements ou qui ont été reconduits, nous pouvons citer :

  • Jerry Ling qui était membre du bureau olympique et paralympique pour les jeux de PyeongChang 2018 a été nommé comme chef du bureau de planning stratégique ;
  • Heesoo Noh sera le chef de cabinet du président de la fédération ;
  • Eilchul Kim sera à la tête du département Administration & Finances ;
  • Jay Lee aura la responsabilité du département Sport & Gestion des Événements ;
  • Jeogkang Seo sera chargé du Développement & des Relations avec les Membres.