La fédération internationale de taekwondo

Le taekwondo est un art martial qui provient de Corée et qui est considéré comme un sport. Depuis sa création, plusieurs fédérations ont été créées pour gérer ses tournois. De toutes les fédérations de taekwondo qui existent, la Fédération Internationale de Taekwondo est la plus ancienne.

La plus vieille des fédérations de taekwondo

La Fédération International de Taekwondo est la plus vieille des fédérations de taekwondo qui existent. Elle est fondée à Séoul, par le général Choi Hong Hi en mars 1966 et elle fait aujourd’hui partie des deux principales fédérations de taekwondo existantes, l’autre principale fédération étant la Fédération Mondiale de Taekwondo. Elle comptait 9 pays membres à ses débuts, à savoir : le Vietnam, la Malaisie, Singapour, l’Allemagne, les États-Unis, la Turquie, l’Italie, l’Égypte et la Corée du Sud. Elle avait également comme premier président son fondateur Choi Hong Hi. De plus, l’établissement de cette fédération a eu un impact important sur l’histoire du taekwondo. Il fut également le début de l’exportation de l’art martial hors de son pays d’origine. La fédération n’a depuis pas cessé de se développer et compte aujourd’hui près de 50 millions de pratiquants répartis dans environ 127 pays membres.

Choi Hong HI, fondateur de l’ITF et père de l’essor du taekwondo

En réalité, le taekwondo n’en serait peut-être pas où il en est aujourd’hui sans l’intervention du général Choi Hong Hi. Il fut celui qui fit découvrir le taekwondo aux autres pays et le fondateur de la première fédération de taekwondo. Né en novembre 1918, il a vécu une vie mouvementée et a connu l’occupation japonaise de son pays. Il a dédié une grande partie de sa vie au taekwondo dont il était lui-même pratiquant. Il est décédé en juin 2002 à Pyongyang et reste encore aujourd’hui considéré comme le fondateur de l’essor international de cet art martial.