Le taekwondo : équipements et comptage de points

Le Taekwondo est une discipline martiale d’origine sud-coréenne. Il a vu le jour en 1955 et est régi par la Fédération Mondiale de Teakwondo (FMT). Ce sport est présent aux Jeux Olympiques depuis l’an 2000. C’est une discipline de combat basée majoritairement sur l’usage de diverses techniques de coups de pieds. Les pratiquants de cette discipline sont les teakwondoïstes ou taekwondoins. On compte de nos jours plus de 80 millions d’adhérents à travers le monde. Le taekwondo reste à ce jour un des rares sports acceptant dans sa pratique l’usage des coups de pieds.

Quelles règles implique le Teakwondo ?

Le taekwondo, qui favorise la paix intérieure et le renforcement spirituel, combine la souplesse à la force physique et à l’endurance. Cependant, cet art martial, étant discipline sportive, se doit de respecter certains prérequis dont :

Par rapport à l’équipement :

  • L’emploi du dobok (il s’agit d’une tenue de blanche portée sur un pantalon blanc également) avec une ceinture plate à nœud dont la couleur varie suivant le grade du pratiquant.
  • Le port d’un casque pour protéger contre les coups qui peuvent accidentellement survenir lors d’un combat.
  • L’usage d’un protège-dent combiné au port d’une protection génitale et celui de gants.
  • Le port d’un plastron électronique pour marquer les points atteints.
  • L’utilisation d’un protège-avant-bras et de protège-tibias
  • L’usage de protège-pieds lors des compétitions incluant des débutants ou des juniors organisée en France.

Concernant le comptage de points

  • Les coups de pieds portés à la tête peuvent valoir 3 ou 4 points et 2 ou 3 points quand ils atteignent le plastron. Le coup de poing vaut 1 point.
  • Le comptage des points est toujours effectué par un ensemble de 4 juges positionnés sur chaque coin du tatami.

Le combat se termine au bout de 3 rounds ou d’un 4e en cas d’égalité déclarée qui se départage par un point d’or.